Sexe : Le sommeil vous joue des tours !

Sexe : Le sommeil vous joue des tours !

Posté by le Avr 5, 2015 dans Sexualité | 1 commentaire

J’avais une copine qui me racontait souvent que son compagnon qui aimait bien la réveiller en pleine nuit pour la toucher ou se masturber, et puis le lendemain matin, il ne se souvenait de rien alors qu’il n’était même pas saoul. La sexomnie est une maladie qui existe, mais dont on ne parle pas souvent, je me demande bien pourquoi, alors qu’elle touche beaucoup d’homme et même de femme. Pour dormir moins bête, je vous propose donc d’en parler aujourd’hui.

Qu’est-ce que la sexomnie ?

               La sexomnie est un trouble du sommeil qui atteint bien souvent les somnambules, mais pas toujours. En effet, si ces derniers ont plus tendance à être sexomniaques, des gens parfaitement normaux peuvent aussi l’être même si cette dernière est en réalité une forme de somnambulisme.      La sexomnie se caractérise par une montée brutale du désir sexuel durant la nuit, alors que je sujet atteint n’est pas conscient de ce qu’il fait. Elle peut se manifester par de nombreux actes, notamment par des gémissements, une séance de masturbation et même un orgasme qui s’en suit d’une totale amnésie.

               La sexomnie est assez difficile à détecter chez une personne, mais il est quand même possible de reconnaître ses signes, surtout si la personne ne se souvient vraiment de rien le lendemain matin. Comme il s’agit d’un problème, il serait bon de le prendre en charge.

Comment prendre en charge la sexomnie

               Il est vrai que c’est une maladie assez peu commune et qui reste encore tabou. De nombreuses personnes n’y font pas attention alors qu’il est primordial la traiter. Aussi, si vous remarquez que vous êtes devant un pareil cas, atteint ou devant une personne atteinte, aller dans un centre de sommeil est ce que je conseillerais avant tout.

               Là-bas, vous devez subir des tests pour confirmer votre état ce qui permettra par la suite de mettre au point une médication si nécessaire, mais aussi une thérapie qui se présente généralement sous forme de psychorééducation.

    1 commentaire

  1. je ne pensais vraiment pas qu’une telle maladie existait, et je crois bien que mon copain est atteint. Une fois par semaine, il se réveille en pleine nuit pour me toucher et pour se masturber ensuite. Le lendemain, il ne se souvient de rien. Je pensais qu’il avait juste honte…

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *