Ne jamais négliger le chagrin d’amour de votre enfant

Ne jamais négliger le chagrin d’amour de votre enfant

Posté by le Août 9, 2016 dans Rencontre | 1 commentaire

Sans être encore parent d’un ado, je me suis permis aujourd’hui de faire cet article. Je sais à quel point cela peut être difficile pour les ados de passer par ce premier chagrin d’amour. J’ai été seule quand j’ai eu le mieux, aussi c’est surtout pour alerter les parents que j’ai décidé d’en parler aujourd’hui. Je sais que vous êtes nombreux à me lire. S’il vous plait, faites attention à votre enfant quand il a un chagrin d’amour, ce n’est jamais une situation à sous-estimer ! Je ne suis pas pro, mais j’ai déjà vu les dégâts que ça peut causer, aussi il serait bon d’en parler avec la fin des vacances qui approche à grands pas.

Ne sous-estimez pas la peine de votre enfant

               Votre enfant a connu pendant les vacances les premiers émois, les premiers sentiments. Généralement, les amourettes de vacances n’ont jamais inquiété les parents outre mesure. Ils savent que quand vient la fin de l’été, ce sera la fin de cette petite romance et chacun va partir de son côté.

               Mais si certains enfants, ados, s’en sortent bien, pour d’autres le chagrin est plus difficile à supporter. Un chagrin d’amour n’est jamais une chose anodine chez les enfants vous devez le savoir. Ce genre de bobo fait mal et peut parfois remettre en question l’équilibre tout entier de l’ado.

               Pour lui, cette amourette a été une sorte de transition le menant vers son indépendance, son individualité. Il a pris ses distances avec le nid familial. Aussi, quand la rupture arrive, c’est comme si le monde qu’il s’était construit pour lui d’effondrait.

               Dans la plupart des cas, l’ado raconte à ses parents ces ressentis en ces moments là, il décrit son chagrin avec tellement de force, de profondeur et de souffrance que les parents se retrouvent face à une situation qu’ils ne peuvent maitriser. Ils se sentent impuissants face à tout ce qui se passe et c’est sans doute un sentiment horrible de voir son enfant dans un tel état sans pouvoir rien faire.

Comment réagir face à une telle situation

               En tant que parents, on cherche souvent à remettre nos enfants sur le droit chemin. Dans ces situations, c’est surtout de jouer la carte de l’empathie qui devient nécessaire. Il ne faut pas accorder trop d’importance à ce genre de problème, mais il ne faut pas non plus sous-estimer ce que votre ado ressent.

               Ce que je peux vous conseiller, c’est de lui faire sentir que vous êtes présent, sans pour autant être intrusif dans cette vie sentimentale naissante. Il ne faut pas trop le couver ou ramener la discussion à chaque fois. Ne demandez pas s’il va bien, il vous suffit de l’accompagner avec affection, c’est tout.

    1 commentaire

  1. Mon fils vient de vivre cela. C’était déchirant de le voir complètement perdu, déchiré en deux, ne voulant rien manger. En tant que mère, j’ai mal pour lui heureusement que son grand frère c’est occupé de le secouer un peu.

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *