Amour de vacances : mes conseils pour passer à autre chose

Amour de vacances : mes conseils pour passer à autre chose

Posté by le Juin 23, 2016 dans Rencontre | 1 commentaire

« Quand vient la fin de l’été, sur la plage, il faut alors se quitter » chante Voulzy dans sa balade. Eh oui, c’est ce qui se passe à chaque fois que les vacances d’été prennent fin, les amours d’été sont emportés par les vagues au loin. Ce n’est jamais une période facile, et pourtant la vie ne s’arrête pas à lui ou à elle. Comment vous remettre de cet amour de vacances ? Je vous propose aujourd’hui quelques conseils.

Revenir à la réalité, une relation stable ?

               Votre amour de vacance n’est pas revenu avec vous dans vos valises. Ce fut une histoire très passionnée, très tumultueuse, très douce aussi, très tout, mais il a pris fin. Ce fut une bouffée d’oxygène que vous avez choisi de respirer à plein poumon. Ca vous a permis de reprendre vie, et cela vous permettra maintenant d’affronter une nouvelle année, la rentrée.

               Vous devez faire en sorte d’accepter qu’un amour de vacance, c’est toujours éphémère, ça ne dure jamais bien longtemps. Revenez sur terre, le petit nuage de cet amour n’est plus. C’est la rentrée, le boulot, l’école maintenant.

               Je tiens à attirer votre attention sur un point en ce qui concerne ce chagrin. Peut-être que le fait que vous soyez si triste à l’idée de cette séparation signifie que vous avez besoin d’une relation à caractère plus durable. Peut-être est –ce le bon moment pour vous focaliser sur une histoire plus stable ? Arrêtez de vouloir des amours impossibles, regardez ce que vous avez à portée de main.

Ne restez surtout pas enfermée

               En dépit de votre chagrin, il n’est pas bien de rester enfermée dans votre cocon. Vous devez sortir, vous occuper. Ne revenez pas sur ce qui s’est passé, c’est fini et vous n’y pouvez rien, car vous êtes l’un l’autre à l’autre bout de la terre.

               Ce que je vous conseille, c’est de ne pas idéaliser cette relation, plein de bonnes choses vous attend encore. Il suffit de vous ouvrir à toutes ces opportunités. Ne gardez de votre idylle qu’un doux souvenir, des souvenirs qui vous rendent le sourire.

               Si vous avez encore quelques jours de libre devant vous, pourquoi ne pas vous en aller pour une petite escapade en solo, pas très loin, mais qui vous permette de vivre quelque chose qui vous aidera à oublier le goût amer des adieux et de la déception.

    1 commentaire

  1. Merci de vos conseils, que ce soit pour les adultes ou pour les ados, c’est tout autant valable, je crois. Nous ne vivons pas tous nos chagrins de la même manière, ce qui est sur c’est qu’il ne faut jamais s’arrêter à un échec, un obstacle.

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *